.st0{fill:#FFFFFF;}

Débuter avec le SEO : à quoi faire attention ? 

Vous avez décidé de créer votre site web ? Bravo ! Maintenant, il faut encore qu'il soit vu, et génère du trafic.

Pour cela, il n'y a que deux solutions : soit payer de la publicité pour attirer l'attention dessus, soit chercher à le rendre visible sur les moteurs de recherche.

Cette deuxième solution a un nom: SEO, pour Search Engine Optimisation. Et, avec près de 2 milliards de sites répertoriés , la tâche s'avère indispensable.

A quoi sert le SEO ?

Le SEO, c'est un ensemble de techniques qui signalent aux moteurs de recherche le contenu de votre site, à qui il s'adresse, et à quelles questions il répond.

C'est que, soyons clairs, les chances qu'une personne tape l'adresse de votre site internet directement sont infimes, si vous ne l'avez pas donnée vous-même d'une manière ou d'une autre. Il faut donc bien que votre site apparaisse aux yeux de ceux qui cherchent ce que vous proposez, d'une manière ou d'une autre.

Et donc, le SEO sert à vous donner ce qu'on appelle de la découvrabilité.

Faire plaisir à Google

Quand on parle de moteurs de recherche, on pense évidemment d'abord à Google, qui domine très largement le marché. Et donc, le SEO s'assimile pratiquement à cette phrase: faire plaisir à Google.

Cette vision donne l'impression que l'entreprise domine et structure le web. Ce qui n'est certes pas tout à fait faux.

Mais il faut aussi se rendre compte d'une chose. Si Google a réussi à être omniprésent, c'est d'abord parce qu'il est le moteur de recherche le plus efficace. Celui qui, immanquablement, vous permet de trouver ce que vous chercher dès sa première page de résultats.

Google

Pour cela, il n'y a pas de secrets, le moteur s'est adapté en permanence aux habitudes d'utilisation des internautes. Il prend aujourd'hui en compte les recherches sur appareil mobile en priorité, donne de plus en plus d'importance au premier résultat pour préparer la domination de la recherche vocale, etc...

Bref, ce n'est pas vraiment à Google que vous faites plaisir, mais à votre utilisateur final. Google n'en est que l'intermédiaire.

De la psychologie plutôt que de la technique.

Le cliché, parfois entretenu par les spécialistes du secteur, c'est que le SEO est une discipline très technique.

Dans une certaine mesure, c'est vrai. L'aspect technique va vous aider à vous démarquer de sites similaires. Mais pour pouvoir le mesurer, il faut d'abord un certain niveau de trafic ! Et donc, il faut d'abord faire vivre votre site.

Certes, il faut se tenir au courant des dernières évolutions techniques, qui modifient les habitudes de recherche. S'intéresser au développement de la recherche vocale, par exemple, ou de la prépondérance de l'utilisation des appareils mobiles. Et il faut aussi s'assurer que votre site offre une expérience de navigation satisfaisante, claire et rapide.

Cependant, de plus en plus d'applications et d'extensions aident votre site à répondre aux dernières exigences techniques, à ce qu'il soit le plus efficace possible. Le suite d'applications Thrive Suite inclut ainsi des options d'optimisation de la vitesse de votre site sous WordPress.

ThHrive Themes

Avoir une bonne suite de plugins vous aidera grandement dans votre tâche.

Inutile donc de vous soucier trop de l'aspect technique de la discipline, en tout cas dans les premiers temps.

C'est que, fondamentalement, le SEO consiste plutôt à s'intéresser à la psychologie des personnes que l'on cherche à atteindre. Dans son principe, un moteur de recherche cherche à répondre au mieux aux questions de ses utilisateurs. Et pour cela, il s'intéresse à la manière dont ils formulent leurs questions. Quels mots utilisent-ils ? Leur requête est-elle précise, ou vague ? Ensuite, il agrège les réponses en fonction d'une série de critères, comme la position géographique, l'historique de recherche, l'appareil utilisé, etc...

A partir de ces informations, l'algorithme déduit les résultats les plus pertinents.

Comment débuter avec le SEO ?

A ce stade, tout ca doit sans doute vous faire un peu peur.

Mais, comme je le signalais plus haut, il existe plein d'outils pour vous faciliter la tâche. Si vous créez votre site avec WordPress, des extensions comme Yoast SEO ou SeoPress seront une aide précieuse. Ces outils analysent chacune de vos pages en fonction des mot-clés sur lesquels vous voulez être visible, et vous donne un score de lisibilité, ainsi que tous les conseils pour améliorer à la fois la sémantique, le style et la technique de chacune d'elles.

Bien sûr, ce ne sera pas une solution-miracle, mais pour des outils gratuits, ils vous déchargent d'une grande part de travail.

Et je dis bien "une grande part", parce que vous aurez encore à réfléchir à une foule de questions:

  • quels seront les mots-clés, ceux que l'utilisateur tapera dans le moteur de recherche, sur lesquels je veux que ma page soit visible ?
  • ce mot-clé est-il générique ou spécifique ? Au plus un mot clé est générique, au plus il sera difficile d'être visible.
  • ma page répond-elle à la demande de mon visiteur de manière claire et précise ?

Vous ne pouvez pas répondre à toutes ces questions ? C'est normal. Vous n'avez pas la science infuse, et le SEO est un processus permanent. Le SEO s'améliore grâce à l'usage que les visiteurs font de votre site.

Vous devez donc commencer par des suppositions, les tester, et voir le résultat sur les chiffres.

Savoir utiliser les chiffres

Car, une fois votre texte écrit et publié, tout va se résumer à des chiffres. Et, ici encore, c'est Google qui domine le jeu. Son outil Google Analytics est le plus utilisé car le plus complet. Pour que l'outil commence a analyser les données de votre site, il faudra lui donner accès à vos données utilisateur, par l'ajout d'un bout de code. Sous WordPress, rien de bien compliqué, une foule de plugins, dont celui de Google ou ceux de Thrive Suite vous permettent de le faire par un simple copié-collé.

Cependant, si vous ne voulez pas que le géant californien soit maître de toutes vos données, il existe des alternatives libres comme Matomo qui font un travail tout aussi correct.

Néanmoins, l'extension Site Kit de Google pour WordPress vous offre une vue précise des performances de votre site sans vous plonger dans une foule de tableaux. Elle vous donne une vision claire, synthétique sur le comportement des visiteurs sur votre site: combien de temps restent-ils sur une page, comment l'ont-ils découverte, quels mots-clés ont-ils tapé ?

Google Analytics

Les chiffres et graphiques peuvent paraître intimidants.. mais ils vous donnent la direction à suivre pour attirer votre audience.

Dans un premier temps, vous n'avez pas vraiment besoin d'en savoir plus. Grâce à ces quelques chiffres, vous pouvez à la fois savoir si les personnes que vous visez trouvent votre site, et si ils y trouvent les réponses qu'ils y cherchaient (calculé en temps de visite d'une page).

Si une page importante de votre site (comme celle où vous annoncez vos futurs spectacles ou vendez vos créations) ne rencontrent qu'un succès médiocre, vous savez que c'est sur celle-là que vous devrez travailler.

Comment améliorer ses statistiques ?

C'est bien beau de savoir lire les chiffres, encore faut-il savoir comment les améliorer.

La toute première règle à appliquer, c'est de bien comprendre où se situe le problème.

  • votre page n'apparaît pas dans les recherches ? Le mot-clé sur lequel vous vous positionnez n'est pas assez recherché.
  • votre page apparaît dans les recherches mais récolte peu de clics ? C'est sans doute le titre qui doit être amélioré.
  • le temps de visite de votre page est très court (1 à 2 secondes) ? Votre visiteur n'y trouve pas ce qu'il y cherche, ou la promesse de votre titre n'est pas rencontrée. Ou encore, votre page se charge trop lentement.
  • votre page apparaît pour des mots-clés que vous ne visez pas ? Si le temps de visite de votre page reste correct, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Sinon, il faudra adapter votre texte pour exclure au maximum ce mot-clé.

Une fois que vous avez repéré le problème, avancez pas à pas. Ne faites qu'une seule modification à la fois et laissez quelques jours, voire semaines avant de vérifier les résultats. Ici encore, sous wordpress, des plugins existent pour vous aider à comparer les résultats de deux versions d'une même page. C'est ce qu'on appelle l'A/B Testing ou le split testing. Google, encore lui, propose son propre outil gratuit, Google Optimize. Thrive Themes propose également son propre outil dans sa suite de plugins.

L'avantage de ces outils, c'est qu'ils automatisent la tâche. Vous faites votre modification, et l'outil propose l'ancienne et la nouvelle version de votre page à une moitié de votre audience. Au bout d'une période déterminée, seule la version qui obtient le meilleur résultat continue d'être montrée.

Conclusion: une technique à prendre au sérieux ... sans se prendre la tête.

Vous l'aurez compris, le SEO est important si vous voulez obtenir une certaine visibilité pour votre site, sans dépenser des fortunes en publicité.

Pour autant, rien ne sert d'y consacrer trop de temps ou d'énergie. En tout cas pas quand vous démarrer votre site. Munissez-vous des bons outils, et laissez-leur faire le plus gros du travail.


Tags

google, SEO, thrive themes


Ceci pourrait aussi vous intéresser

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Envie de commencer à apprendre dès maintenant ?

Visitez notre académie en ligne

Vous y trouverez une série de cours pour vous aider dans votre quotidien d'artiste. Tous les mois, de nouvelles formations viendront s'ajouter. Venez y voir, l'inscription est gratuite !